Environnement

Journée mondiale de la biodiversité : les actions des ports de l’axe Seine

Les Grands ports maritimes sont responsables de la gestion et de la préservation des espaces naturels dont ils sont propriétaires ou qui leur sont affectés.
- HAROPA PORT
- Direction territoriale du Havre
- Direction territoriale de Rouen
- Direction territoriale de Paris

Publié le

Acteurs engagés en faveur de la préservation de la biodiversité, les ports de l’axe Seine gèrent un vaste territoire qui accueillent une grande variété d’espèces faunistiques et floristiques tout en conciliant développement économique.

Une stratégie « Green Port » qui s’articule autour de plusieurs axes parmi lesquels : 

  • Aménager durablement les espaces portuaires ;
  • Maitriser et réduire les impacts des activités portuaires ;
  • Préserver et restaurer la biodiversité ;
  • Améliorer l’acceptabilité des projets et activités portuaires ;
  • Sensibiliser les acteurs et occupants de notre domaine ;
  • Suivre et participer aux démarches de préservation.

Parmi les actions des ports de l’axe Seine

De nombreuses initiatives communes aux trois ports ont été adoptées. On peut notamment citer : l’aménagement de corridors écologiques, la lutte contre les espèces invasives, la gestion différenciée des espaces verts par le « zéro phyto » (débroussaillage en alternative à l’utilisation de produits phytosanitaires ou utilisation de produits biologiques), le développement de l’éco-pâturage…

Préserver la biodiversité passe également par la sauvegarde des abeilles et l’installation de ruches sur les ports du Havre, de Rouen et de Paris. Du port de Limay, en passant par le port de Bonneuil-sur-Marne et le port de Gennevilliers, 18 ruches ont par exemple été installées depuis 2013. Une action réalisée en partenariat avec l’UNAF et des ruchers locaux qui permet la sauvegarde de 900 000 abeilles.

HAROPA – Ports de Paris végétalise également les quais parisiens et franciliens. Dernièrement, des frayères, lieu de reproduction pour les poissons et les amphibiens, des supports de ponte pour les odonates (insectes) ont été positionnés au Port du Point du Jour.

Début 2021, 4 hibernaculums ont été réalisés par HAROPA – Port de Rouen sur les berges de Barneville-sur-Seine afin de proposer un refuge et un site de reproduction aux reptiles. En partenariat avec le Parc Naurel Régional des Boucles de la Seine Normande, une sensibilisation de plusieurs entreprises a par ailleurs été menée pour la préservation du Faucon pèlerin, oiseau emblématique des coteaux de la Seine.

Au printemps dernier, sur le site de Grand-Couronne, de nouvelles mares ont également été creusées en pleine zone portuaire afin d’étendre les espaces de corridors et de noyaux de biodiversité déjà existants, dont le marais de l’Aulnay. Un travail qui a permis d’offrir aux espèces présentes, dont le crapaud calamite (espèce d’amphibien rare et protégée), des conditions favorables à leur déplacement et à l’accomplissement de leur cycle de vie.

En 2020 au Havre, le port a installé un ponton flottant pour l’avifaune et mis en place des abris marins de type Biohut®, placés sous ce ponton ainsi que le long des quais du bassin de la Citadelle afin d’offrir des habitats favorables à la faune et la flore sous-marine. 

Cette année, le port s’est mobilisé pour accueillir chauves-souris et oiseaux grâce à l’installation de nichoirs et la conservation de nombreux arbres morts support de vie de nombreuses espèces. 

Une richesse locale préservée

Depuis Montereau-Fault-Yonne en amont du bassin parisien, jusqu’à l’estuaire de Seine au niveau du Havre, en passant par les boucles de la Seine la biodiversité qui peuple la Seine y est généreuse : c’est notamment le cas du hibou moyen-duc régulièrement aperçu au cœur du hub logistique portuaire de Gennevilliers, du crapaud calamite niché dans les creux des boucles de la Seine ou encore du magnifique crambe maritime, communément appelé « chou marin », qui se développe non loin des gigantesques portiques de Port 2000.

On peut aussi observer plus de 700 espèces végétales – dont 12 espèces protégées, plus de 300 espèces d’oiseaux, 10 espèces d’amphibiens dans l’estuaire de la Seine.

Le saviez-vous ?

Initiée par les Nations Unies en 2000, la journée internationale de la biodiversité a lieu chaque année le 22 mai. Elle célèbre l’adoption de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) lors du Sommet de la Terre de 1992 à Rio de Janeiro. Cette manifestation internationale dédiée à la protection de notre environnement a pour objectif de sensibiliser l

#BiodiversityDay